Plus de nouvelles de l’employeur

Questions réponses

Je ne me présente plus sur mon lieu de travail sans motif, pour me faire licencier. Mais toujours aucune nouvelle de mon employeur….

Plus de nouvelles de l'employeur M..chet Sébastien

Bonjour,

Cela fait maintenant plus d’une semaine que je ne me présente plus sur mon lieu de travail sans motif, pour me faire licencier. Mais toujours aucune nouvelle de mon employeur, combien de temps peut-il attendre avant de me convoquer à l’entretien préalable ?

Merci d’avance pour votre réponse.

Plus de nouvelles de l'employeur Admin

Bonjour,

L’employeur n’est pas obligé de réagir en vous licenciant. Il peut ne rien faire, ce qui serait la pire des choses pour vous (voir les risques de l’abandon de poste). Vous ne pourriez pas vous inscrire au chômage, ce qui est sans doute votre souhait. Vous n’auriez pas de certificat de travail et vous ne seriez même pas réellement libre pour un nouvel employeur. Vous ne percevriez même pas votre indemnité compensatrice de congés payés… Il aurait été préférable que vous parliez à votre employeur en demandant une rupture conventionnelle, ou un licenciement amiable.

Ceci étant dit, une forte proportion d’employeur préfère solder le dossier en enclenchant un processus de licenciement pour faute grave. Mais, dans le cas d’un abandon de poste sans esclandre au départ du salarié, l’employeur doit logiquement commencer par attendre un arrêt médical de travail. Il peut ensuite écrire en lettre simple, pour demander des explications au salarié. L’employeur est en droit de penser que, par exemple, le salarié peut avoir eu un accident et être à l’hôpital…

Ensuite, l’employeur doit demander par lettre recommandée avec AR des explications ou justifications au salarié pour son absence (mettons au bout de 10 ou 15 jours, mais le délai n’est pas fixé légalement). Il peut renouveler l’envoi par lettre recommandée d’une mise en demeure. A chaque fois, il lui faut attendre un certain temps pour voir si le salarié se manifeste et tenir compte des délais postaux. Voir procédure suite à abandon de poste.

Légalement, s’il veut licencier, l’employeur doit engager la procédure disciplinaire (envoi de la convocation à l’entretien préalable) dans le délai maximum de deux mois. Pour procéder à un licenciement pour faute grave, il est conseillé de ne pas attendre plus d’un mois.

Cordialement.

Ceci devrait aussi vous intéresser : les risques de l’abandon de poste pour le salarié en CDI.

Plus de nouvelles de l'employeur M..chet Sébastien

Bonjour,

Tout d’abord merci de votre réponse ! J’aurais voulu savoir si je me mettais en arrêt maladie, si ça passerait ou pas pour avoir un bout de mon salaire ?

 Merci d’avance.

Plus de nouvelles de l'employeur

 Admin

Bonsoir,

Si votre médecin traitant vous mets en arrêt de travail pour maladie, vous aurez droit aux indemnités journalières de sécurité sociale et au complément employeur prévu par votre convention collective. Il faut bien sûr que vous remplissiez les conditions d’ouverture des droits aux indemnités journalières de la sécurité sociale.

Bien cordialement.

Commercial désespéré.  Je ne peux pas démissionner… je recherche un nouvel emploi… ce qui m’inquiète c’est que je n’ai plus de nouvelles de mon employeur ni même de collègues…

Plus de nouvelles de l'employeur Commercial désespéré 

Bonjour à tous, je me permets de poster une question à laquelle plusieurs interprétations sont possibles mais la situation est plutôt douteuse.

Je suis commercial pour une grande compagnie d’assurances qui a réussi à me débaucher après deux années de négociation.

J’ai beaucoup de mal depuis le départ à réaliser ce qui m’est demandé (chiffres, nombre de contrats, nombres de nouveaux clients…. Et j’en passe).

J’ai été convoqué en septembre pour faire un point sur mon activité et justifier ces manques de résultats et exprimer mon absence de motivation. Lors de cet entretien j’ai expliqué avoir perdu toute confiance en moi et être à bout de nerfs, je m’en rends malade, le vibreur du téléphone m’angoisse et dans l’équipe c’est du chacun pour sa pomme, enfin en surface. J’ai expliqué par ailleurs ne pas pouvoir démissionner car pas les moyens de payer des indemnités de formations et pas de nouvel emploi à l’arrivée et ne souhaite pas mettre ma famille en situation de précarité étant père de famille.

Mon supérieur m’a répondu me comprendre et avoir remarqué mon état et me propose de me sanctionner deux fois pour lancer une procédure de licenciement mais aucune preuve de ces sanctions ni leurs natures.

Il y a bientôt quatre semaines, il me recontacte pour refaire un point sur de la gestion et me demande si j’ai trouvé du travail, je lui réponds que malgré mes candidatures en 3 semaines aucun entretien et me dis « bon courage pour tes recherches, tiens moi informé et lorsque tu auras trouvé, tu me poses ta démission et tu seras exonéré de préavis; nous n’allons pas te payer un mois de plus alors que tu ne seras pas en activité… »

Depuis ce jour je suis en recherche quotidienne d’emploi, mais ce qui m’inquiète c’est que je n’ai plus de nouvelles de mon employeur ni même de collègues. Rien du tout. Et concernant un abandon de poste je n’ai reçu ni mise en demeure ni courrier recommandé, le néant total.

Au bout d’un mois cela commence à me rendre dingue. Ils ont par ailleurs recruté un nouveau commercial pour un secteur neutre, pas le mien. Et depuis deux jours je ne peux plus me connecter à mon intranet.

Merci d’avoir pris le temps de lire mon commentaire. Je reste dans l’attente de vos avis, conseils, expériences.

Bonne journée à vous.

Plus de nouvelles de l'employeur Admin

Bonjour,

Je ne suis pas absolument sûr de bien comprendre tous les aspects de votre situation, mais je perçois bien votre désarroi.

Soit votre employeur continue à vous verser un salaire et vous pouvez rechercher un nouveau travail sans forcément indiquer votre situation. Mais si vous êtes commercial, vous devez avoir une rémunération variable qui doit être à la baisse… Si elle était bien meilleure avant, cela risque de faire baisser votre salaire de référence pour le cas où finalement vous rejoindriez le chômage. Tout dépend donc de ce que vous verserait pendant un temps non déterminé votre employeur.

A priori, il serait étonnant que votre employeur vous paie longtemps à ne pas travailler. Ce que vous a dit votre responsable hiérarchique sur le préavis rend même cette hypothèse très peu crédible.

Soit votre employeur vous considère absent de manière irrégulière (abandon de poste) et a donc suspendu votre rémunération. Cette situation pourrait durer si votre employeur n’envisage pas de vous licencier et si ne trouvant pas de travail vous ne démissionnez pas. Ce serait alors la pire des choses. L’employeur n’est pas obligé de licencier un salarié en abandon de poste !

Si vous n’avez pas de nouvelles écrites (mise en demeure de reprendre votre travail, ou convocation à un entretien préalable à un licenciement pour faute grave), vous devez reprendre l’initiative. Vous pouvez : 1 – proposer un licenciement amiable en demandant que les choses aillent vite ; 2 – demander un arrêt de travail à votre médecin traitant pouvant être justifié par votre état dépressif ( ?) et faire durer cet arrêt le plus possible ; 3 – vous présenter dans les bureaux de votre entreprise pour obliger votre DRH à régler au plus vite la solution.

Vous pourriez proposer la 1 en jouant la solution 2, puis la 3, pour arriver à la 1. Pour accélérer les choses vous pouvez, par oral, annoncer votre stratégie.

Je pense que cette stratégie serait la meilleure, à moins que vous ne soyez dans un état de santé qui nécessite un arrêt long et justifiant une inaptitude, si votre employeur ne peut pas encore valablement invoquer de faute grave.

En tout cas, il vous faut régler votre situation pour avoir des ressources au moins celles venant de Pôle Emploi et vous consacrer à votre recherche d’emploi (peut-être en visant un poste moins dur, même si l’espoir de gain est moindre), avec un esprit plus tranquille.

J’espère que ces quelques réflexions vous serviront à y voir plus clair.

Bien cordialement.

Ce site gratuit est financé par la publicité, merci de nous soutenir.

Accéder à la page 1 du site : Licenciement pour faute grave

Pour retrouver d’autres commentaires ou questions et réponses du même type :

Accéder à la page : Salarié – Que faire ? Ou à la page : Licencié, comment s’en sortir ?

Le site Licenciement pour faute grave est le 1er site complet d’expertise et conseil autour du licenciement pour faute grave. Rubrique : Salarié. Article : Plus de nouvelles de l’employeur. Les mots clés sont : salarié ; employeur ; commercial ; salarié que faire ; salarié comment s’en sortir ; licenciement ; démission ; que faire ; faute grave ; licenciement que faire ; licencié que faire ;  travail.